L’artisanat en bref !

De façon sommaire, le mot “artisanat” désigne toute activité économique dont le but est de concevoir et de fabriquer des objets ou des outils. L’artisanat sous-entend le plus souvent un travail manuel effectué avec des techniques et des outils traditionnels.

Au delà de la première impression de l’artisanat

L’UNESCO définit la réalisation de produits artisanaux dans les termes suivants : “produits fabriqués par des artisans, ces actions peuvent être faites, soit de façon intégralement manuelle, soit en utilisant des outils mécaniques ou électriques. Une des conditions fondamentales pour qu’un objet relève de l’artisanat, c’est le fait que les compétences de la personne réalisant les objets soient déterminantes dans la réalisation du produit fini.”

Caractéristiques d’un objet artisanal

Pour définir l’artisanat, il faut regarder un bel objet Desenio afin de comprendre quelques caractéristiques :

  • L’utilité, ils servent au quotidien et permettent de ranger, de classer, de fixer.
  • La beauté : l’aspect esthétique des objets artisanaux est important, car dans ces objets, il y a les émotions de leur fabricant.
  • La créativité : les objets artisanaux sont en général créatifs. Ils représentent des étincelles de créativité, des concepts ayant germé dans l’esprit des artistes.
  • L’attachement culturel : les objets artisanaux sont le reflet de la culture de l’artiste ou des univers qui lui sont chers. Les objets artisanaux permettent parfois de dater une période.

Autres perception de l’artisanat

Le mot “artisanat” est aussi utilisé dans de nombreux pays pour décrire de nombreux métiers. Ainsi, les maçons, les électriciens, les menuisiers, les techniciens chauffagistes reçoivent aussi le qualificatif “d’artisan”. Ce mot est utilisé parce que les métiers précédemment cités utilisent essentiellement les qualités manuelles des travailleurs qui sont aussi des ouvriers. Chaque artisan ouvrier laissera sa signature personnelle dans chacune de ses interventions même si les normes régissant les secteurs d’activités tels que la construction sont très strictes.

Regroupements d’artisans

Il existe deux types de regroupements d’artisans :

  • D’une part, il y a les regroupements informels et anciens. Il s’agit ici des guildes de compagnons. Elles se sont illustrées pendant toute la période où des cathédrales ont été construites dans toute l’Europe. Certaines de ces guildes sont toujours présentes aujourd’hui même si leur influence a considérablement diminué.
  • D’autre part, il y a les regroupements modernes. Il s’agit souvent des associations dont certaines regroupent de nombreuses organisations. C’est le cas de “l’Union Européenne de l’Artisanat et des Petites Entreprises et Moyennes Entreprises”. Cette dernière inclut plus de treize millions d’entreprises et plus de cinquante millions de personnes.

L’avantage de l’ère moderne est qu’elle a modifié le mode de conservation des savoirs. Ces derniers ont longtemps été transmis exclusivement de façon orale. Le développement d’internet permet que les savoirs soient archivés de façons diverses incluant l’écrit, l’audio, la vidéo. Il est plus simple de conserver une trace précise des œuvres artisanales au moment de leur réalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *